Historique du site

Pierre de Bosredon, personnage incontournable de Mormant

Visite des bâtiments et vestiges encore visibles

L’association "Mormant revivra" et ses activités

A visiter à proximité : patrimoine de la Vallée de la Suize

 

 

 Historique (suite)

 


   

Vers 1200-1225 l’évêque de Langres cède aux Hospitaliers de St-Jean de Jérusalem l’hôpital. Devant l’opposition du chapitre de Langres et le maître de la Maison-Dieu ayant porté l ‘affaire en cour de Rome, la cession fut annulée le 16 septembre 1227 par le pape Grégoire IX. L’établissement reprend sa règle antérieure sous la dénomination " Hôpital Saint-Nicolas ".

En 1300, dans un esprit de réforme, le pape Boniface VIII donne aux Templiers, l’abbaye " ruinée par la négligence et l’incurie de ses abbés et chanoines ". Ces derniers conserveront Mormant jusqu’à la dissolution de l’ordre en 1314.

Les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem recueillent les biens des Templiers ; résidant dans un premier temps à Leffonds-le-Haut, ils regagnent Mormant au XVI°s et font des aménagements : construction des cellules, fresque, enceinte extérieure, maison-forte, canonnières percées dans un mur de l’hôpital…

En 1772-1775 l’Ordre de Malte divise les biens de la commanderie, et en 1796 le domaine est vendu en plusieurs lots.